Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bretagne

  • Opposition aux projets miniers en Bretagne - Tous à Guingamp le 18 mars !

    Bretagne,Projets miniers,Guingamp,Saint-Brieuc,Variscan,extractivisme,mine,environnement,pollution,eau,agriculture,PS,macron

    Communiqué de Presse du collectif Douar Didoull -23/02/2017

    Le printemps de Douar Didoull

    Le collectif Douar Didoull appelle à se rassembler massivement le 18 mars 2017 à Guingamp (Place du Champ au Roy à 10h30) afin de rappeler à l’Etat et à Variscan que nous ne voulons de ce projet ni ici, ni ailleurs.

    Les dernières actualités tendent à nous donner raison quant à la nécessité de résister contre les projets miniers et leurs porteurs : depuis deux mois, Variscan conteste la légitimité de nos éluEs à protéger la santé et la sécurité de leurs administrés ; en effet Variscan vient d’assigner en justice six communes ayant pris des délibérés d’interdiction de survol d’aéronefs qui exposent la population à des champs magnétiques dont l’innocuité n’est pas démontrée.

    Malgré une opposition farouche de la population et les promesses du gouvernement (à travers M. Macron, ministre de tutelle à l’époque) aux éluEs de rejeter les projets miniers s’il n’y avait pas une réelle acceptation de la population, les programmes de travaux ont été déposés à la préfecture de Saint-Brieuc pour les 3 permis costarmoricains (Merleac, Silfiac et Lok-Envel)

    Face à l’attitude de cowboys de Variscan et aux promesses non tenues du gouvernement, nous appelons la population à venir manifester notre opposition à ces projets miniers et rappeler notre détermination à empêcher la venue des foreuses. Car ces projets mortifères vont polluer l’eau potable en arsenic et radon pour des centaines d’années, détruire de larges pans de l’économie locale et dénaturer le territoire.

    Et cela pour une poignée de dollars australiens.

    Rassemblement - Manif
    Le 18 mars 2017 à 10h30
    Place du Champ au Roy – GUINGAMP

    Contact : douardidoull@riseup.net

    S'informer :

    - Alternatives - projets miniers

  • Vivement l'université de l'engagement du Parti socialiste... Deuxième chance !

    université de l'engagement,ps,parti socialiste,brest,penfeld,parc expo,finistère,bretagne,quimper,chateaulin,morlaix,loi travail,notre-dame-des-landes,nddl,sivens,centrale à gaz,landivisiau,projets miniers,extraction de sable,cambadelis,el khomri,vallaud-belkacem,urvoas

    Du 26 au 28 Août le parti socialiste prétendait lancer sa campagne présidentielle à Nantes lors de son université d'été. Courageusement face à la fronde populaire le PS a annulé ce RDV pour le délocaliser en région. Brest a été sélectionnée pour la Bretagne !

    Le 24 septembre prochain aura donc lieu de 9h à 17h l’Université de « l'Engagement » au parc des Expositions de Penfeld.

    Parmi les 600 personnes attendues, Cambadelis, El Khomri, Vallaud-belkacem et Urvoas sont annoncés !!!

    On ne compte plus les raisons d'être révolté-e par la politique de ce parti au pouvoir : état d'urgence, loi travail, projets imposés et inutiles (centrale à gaz, projets miniers, aéroport de Notre Dame des Landes, extractions de sable...), politique xénophobe, répression policières...

    C'est une occasion unique ! Comme à Nantes, faisons leur payer leurs politiques de merde !!!

    Rejoignons nous pour perturber leur kermesse « socialiste » !

    RDV samedi 24 septembre à 8h sur le parking devant la patinoire de Bellevue à Brest pour prendre part à la fête.

    Pour cette grande journée, toutes initiatives seront les bienvenues, apportez vos provisions !

    A l'abordage !

    Premiers signataires :

    Collectif Brestois contre la loi travail, Comité NDDL Brest, Comité bigouden NDDL, Comité NDDL Morlaix, Comité Quimper Cornouaille NDDL, Assemblée de lutte de Brest, AG Citoyenne Finistère, Pas d'avenir sans AVENIR, Assemblée des Monts d'Arrée, Nuit Debout Quimper, Collectif anti répression du Finistère, Collectif Grain de sable dans la machine, NPA Brest...

    Texte de l'appel en .PDF

  • Bretagne : Festival des luttes à Plougonver (22) les 19, 20 et 21 août

    bretagne,douar didoull,extractivisme,notre-dame-des-landes,linky,landivisiau,centrale à gaz,lannion,sable,festival,luttesDu 19 au 21 août à Plougonver (22) en Bretagne, Le Collectif Douar Didoull mobilisé contre le projet minier de Loc Envel organise le « Festival des luttes - Gouel ar stourmoù ».

    Affichepf_festival_DD_aout2016.jpgCe festival veut rassembler et informer sur les luttes actuelles contre les grands projets inutiles imposés en Bretagne. Au programme, des conférences sur les projets miniers, le Linky, l'extraction de sables, Notre-Dame-des-landes, la centrale à gaz de Landivisiau, le gaz de schiste...

    Si la résistance est indispensable pour défendre nos territoires, la fête sera aussi de la partie pendant ces trois jours avec : un fest noz, des concerts, des jeux et des ateliers pour les enfants.

    - Télécharger et diffuser le programme

  • Régionales en Bretagne, un "bulletin de vote" pour dire non aux projets inutiles imposés

    Les écologistes bretons qui ne se retrouvent pas au 2ème tour des Régionales dans les listes et les projets des droites PS, LR et de l'extrême droite, ont la possibilité de réaffirmer symboliquement dans les urnes leur opposition aux projets inutiles, coûteux et imposés de centrale à gaz à Landivisiau (29) et d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (44) encore soutenus par la Région Bretagne.

    Regionales-2015-Bulletin-2eme-tour-Bretagne-400.jpg

    >>>IMPRIMER <<<

    Certes, le bulletin sera considéré comme nul mais cela reste une manière d'interpeller sur ces projets dont la seule finalité s'avère de détourner des fonds publics aux profits d'intérêts spéculatifs.

    Action d'interpellation malheureusement impossible à Brest, Trégueux, Ploërmel, Ploemeur, Questembert et Theix. Les machines à voter opaques et invérifiables imposées sans débat par les équipes dirigeantes de ces collectivités ne permettant pas cette possibilité de vote nul revendicatif. Encore et toujours un recul démocratique et une rupture d'égalité entre citoyens à combattre.

  • 100 % d'énergies renouvelables, une ambition pour la Bretagne

    logo_Bretagne_en_luttes.jpg

    Régionales 2015 en Bretagne

    Réponse de la liste « Bretagne en luttes » au questionnaire du Collectif GASPARE (Garantir l'Avenir Solidaire Par l'Autonomie Régionale Énergétique)

    « Nos convictions écologiques et démocratiques ne sont pas des « points de détail » pouvant être bradés contre des strapontins. »

    « Nous soutiendront les projets locaux et maîtrisés à la place des grands projets inutiles imposés dévastateurs pour l'environnement. »

    La Bretagne est forte de potentiels en terme d'énergies renouvelables (éolien, énergies marines, photovoltaïque, biomasse,...) pouvant être des créateurs massifs d'emplois qui, alliés à une politique de réduction massive de la consommation électrique peuvent largement suffire aux besoins électriques des bretons. Nous possédons en Bretagne tous les avantages pour mettre en place un autre modèle énergétique non dépendant des énergies fossiles.

    La Bretagne doit s'affranchir d'un centralisme décisionnel d'un autre temps.

    La Région Bretagne doit promouvoir des projets en lien avec l'identité des pays et doit soutenir les initiatives portées par les habitants au regard des singularités des territoires bretons. C'est pourquoi Bretagne en luttes mobilisera les moyens nécessaires pour soutenir les énergies renouvelables.

    Nous nous engageons à créer une véritable politique d’économies d’énergie en déplaçant les fonds publics imputés à la création de la centrale à gaz au développement des énergies renouvelables.

    Nous soutiendrons les initiatives de la Bretagne d’ores et déjà de qualité pour l’essor renforcé des énergies marines renouvelables (EMR), notamment en développant la création de trois parcs éoliens marins.

    Nous ne pouvons plus imaginer renforcer la production et l’autonomie énergétique du pays sans valoriser l’exceptionnel potentiel naturel de notre région (marées , forêts, vents, courants marins,…) au lieu de soutenir des projets qui contribuent à la production de gaz à effet de serrre et au désastre climatique en cours (centrale à gaz de Landivisiau, aéroport de Notre-Dame-des-Landes).

    Lire la suite