Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fêtes maritimes

  • Tonnerres 2012 : un non bilan financier qui fait causer à Brest !

    Brest,Tonnerres 2012,fêtes maritimes,bilan,budget,élections,municipales,Cuillandre,PS,Prunier,UMPMi janvier, via le l'interface du site internet Questionnezvoscandidats.org j'avais interpellé Laurent Prunier (UMP) et François Cuillandre (PS) sur la non communication aux brestois du bilan financier de la fête maritime "Tonnerres 2012".

    Ma question était la suivante :

    Le bilan financier des "Tonnerres de Brest" 2012 est-il un secret d'état ?…  Rendre des comptes aux brestois fait parti de la fonction de maire ou de conseiller municipal. Serait ce un sujet tabou pour que personne du PS ou de l'UMP n'ose aborder la question ? Déficit ? 

    66_1.pngLaurent Prunier (UMP) vient de transmettre sa réponse que je soumets à la sagacité des brestois à la veille du premier tour des municipales. Elle reprend dans les grandes lignes l'intervention qu'il avait adressé à la majorité brestoise lors du conseil municipal du 11 février dernier à l’occasion du vote du budget primitif.

     Comme le rappelle Laurent Prunier dans sa réponse, « Jean-Luc Polard, l’adjoint en charge des Finances n’a pas répondu, renvoyant ce dossier à un hypothétique futur débat.»

    Etonament, suite à l'interpellation de Laurent Prunier face à la fin de non recevoir de Jean-Luc Polard, les médias brestois n'ont pas cherché à en savoir plus sur cette affaire. Difficulté à faire la part des choses entre leur statut de partenaires financiers des fêtes maritimes et leur rôle d'information ?

    Etonament, le sujet n'a pas été repris par les différents adversaires de la liste menée par le maire sortant. Même Laurent Prunier, qui pourtant avait fait correctement son travail d'interpellation d'élu d'opposition lors du conseil municipal de février 2014, n'est pas revenu à la charge sur la question durant la cette campagne brestoise des municipales.

    Que penser de ce mode de gouvernance où l'opacité est la règle et où l'affairisme et le bling-bling prennent le pas sur une bonne gestion des finances publiques.

     Affaire à suivre.

    - Intégralité de la réponse de Laurent Prunier (UMP)

  • Fortuné Pellicano : sa famille politique c'est l'UMP !

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficit

    Outre le plus que libéral directeur de la CCI Michel Gourtay sur la liste des municipales du socialiste François Cuillandre, c'est aussi la présence de l'ex-RPR ex-UMP Fortuné Pellicano (sous les couleurs du PRG qu'il a récemment rejoint), qui provoque les gorges chaudes dans le landerneau brestois.

    Elu brestois « de droite » depuis 1995, Fortuné Pellicano a multiplié les mandats, d'abord sous les couleurs du RPR puis de l'UMP dont il fut le chef de file pour la 3ème circonscription du Finistère (Brest-Rural).

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitDébut 2007, Fortuné Pellicano n'avait pas manqué de mots pour louanger l'annonce de la candidature à la Présidentielle de son mentor Nicolas Sarkozy. Moment que Fortuné Pellicano avait attendu « avec impatience [...]. Un grand moment d’émotion et de partage. Un moment magique comme on n’en vit que trop rarement dans la vie politique » et dont il n'avait pas manqué à l'époque de préciser qu'il avait « activement » participé à la création du comité de soutien brestois.

    En juin 2007, Fortuné Pellicano rendait publique sa déclaration de candidat à la candidature UMP pour les élections municipales de 2008 à Brest et s'affichait comme la personne étant « en capacité de pouvoir rassembler le plus largement possible dans sa propre famille politique » et aussi « être apte et en situation de faire l’Union avec tous nos partenaires traditionnels de la droite et du centre ».

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitEn novembre 2007, Fortuné Pellicano fut exclu de l'UMP pour, selon les instances nationales de ce mouvement politique, « avoir organisé des tentatives de déstabilisation de la campagne législative de la députée sortante UMP Marguerite Lamour », et, en vue de « considérations personnelles... […] ….avoir tenté d’organiser un scrutin sur la troisième circonscription, concernant les municipales de 2008, le 5 mai 2007, soit la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle. ».

    Fortuné Pellicano et l'équipe de François Cuillandre
    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitSuite à son exclusion de l'UMP, Fortuné Pellicano présenta alors sa propre liste « de droite » à l'élection municipale de 2008. A propos du bilan de la première mandature du socialiste François Cuillandre et de sa majorité, Fortuné Pellicano s'exprimait sans équivoque en 2008 dans sa propagande électorale : « La majorité socialiste n'a pas su régler les problèmes des Brestois, ni même les écouter ! François Cuillandre n'a pas réussi à engager Brest vers l'avenir, ni même imaginer le Brest que nous voulons aujourd'hui comme demain ! … » …ce qui ne l'empêcha pas d'être le meilleur soutien au maire socialiste François Cuillandre les six années suivantes en tant qu'élu de l'opposition « de droite » (sic) !

    Croire que ce fervent promoteur de la vidéosurveillance et d'une police municipale ait changé soudainement d'idéologie tient d'un royal foutage de gueule. Même ses nouveaux partenaires politiques et colistiers de la liste Cuillandre n'y croient pas une seconde. On serait plus dans le vrai de considérer aujourd'hui que cela soit le PS brestois et ses partenaires qui aient changés de logiciel ! La lutte des places cela rapproche dans les renoncements des un.e.s et des autres.

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficit

    Fortuné Pellicano en rade de transparence
    Lors de la campagne des municipales de 2008 à Brest, Fortuné Pellicano, la main sur le cœur, s'engageait sur la transparence qu'il souhaitait renforcer. « Chaque brestois doit savoir comment est dépensé l'argent public ». Fort de cet engagement, on peut se demander alors pourquoi Fortuné Pellicano n'a pas soutenu lors du dernier Conseil municipal (vendredi 11 janvier 2014) son ex-camarade UMP Laurent Prunier qui a interpellé le maire de Brest sur le bilan financier des « Tonnerres de Brest 2012 ». Bilan financier qui se fait désirer. L'interpellation de Laurent Prunier est restée sans réponse de la part de la majorité actuelle. Manifestation événementielle dont la municipalité sortante ne semble pas chaude pour communiquer à la population sur son déficit, ceci plus d'un an et demi après qu'elle ait eu lieu ! Que les membres de la liste patchwork de François Cuillandre aux prochaines municipales à Brest voudraient faire savoir aux brestois et aux brestoises qu'ils les considèrent comme des imbéciles, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement.

  • Rain Man en visite à Brest le 14 juillet

    Ce n'est pas de bonne augure pour la météo brestoise. En effet, la venue de "Rain Man" François Hollande sur Brest 2012 le 14 juillet a été annoncée dans les gazettes.

    Rain Man est le surnom que la presse britannique a attribué à François Hollande en raison de la pluie qui l'accompagne lors de ses principaux déplacements publiques. On pourrait dire que c'est de la vil mesquinerie de la part de nos voisins anglais. Malheureusement les prévisions météorologiques pour le 14 juillet prochain semblent déjà donner sens au sobriquet présidentiel.

    Brest,tonnerres de Brest,brest 2012,rain man,guardian,météo,pluie

  • Hébergeons nos visiteurs

    "Hébergeons nos visiteurs" tout le monde aura vu au moins une fois l'affiche invitant à mettre à disposition de quoi loger les clients de Brest 2012. Tout pour le commerce et rien pour les êtres humains. Des familles de demandeurs d'asile avec enfants et personnes malades (47 personnes) occupent depuis une dizaine de jours le gymnase Foch à Brest sans que le Maire de Brest2538245609.jpg et les éluEs ne prennent position. Par contre pour voter des sommes indécentes pour Brest 2012, tout nos représentantEs éluEs sont au taquet. Tout pour la frime commerciale et rien pour les personnes. Bravo monsieur Cuillandre. Bravo les éluEs brestois.

    A part le socialiste Marc Coatanéa un peu contraint par le Collectif Casss-paPIERs, aucun élu, encore moins les services sociaux ou d'hygiène, ne sont venus à ce jour au gymnase Foch constater les conditions plus que précaires dans lesquelles survivent les demandeurs d'asile. Chaque jour de nouvelles personnes sont accueillies. Chaque jour l'accueil d'urgence improvisé par les citoyens devient de plus en plus difficile. "Hébergeons nos visiteurs" peut on toujours lire sur l'affiche de Brest 2012. Oui mais dans quelles conditions ?

    Que fait l'Etat socialiste en réponse, il continue à faire du Sarkosy dans le texte. La classe. Ce n'est pas je pense ce qu'attendait l'électorat de François Hollande. Drôle de changement. Un virage plus qu'à droite du PS. Ce n'est certes pas une surprise pour le militant que je suis.


    France 3 Iroise - 29 juin 2012

    Lire aussi :

    Des logements pour tous et toutes, avec ou sans papiers !
    Collectif Casss-paPIERs - appel à la manifestation du samedi 30 juin

    - Demandeurs d'asile : l'Etat doit assumer ses responsabilités !
    par Pierre Maille - Président (socialiste) du Conseil Général du Finistère - 14 mars 2012

    - Déshonneur
    par Marc Coatanéa - secrétaire fédéral du PS 29 - 19 septembre 2011

  • Des déplacements de familles inacceptables et toujours des demandeurs d’asile à la rue.

    Communication du Casss-PApier
     
    brest,aftam,casss-papier,solidarité,déplacement,demandeur d'asile,sans-papier,bénodet,école bugeaud,école guérinLundi 11 juin, plusieurs  familles demandeuses d’asile ont été avisées d’une fin de leur hébergement sur Brest. Elles seront déplacées dans un camping de Bénodet. Elles sont attendues demain mardi à 13h15 à la gare pour embarquer dans un train.
     
    C’est faire preuve de beaucoup de mépris pour ces familles que de les déplacer autoritairement, comme des pions, du jour au lendemain, pour les installer à l’autre bout du département, loin des militants qui les ont accompagnés jusqu’à présent, loin des associations caritatives qui les aident au quotidien, loin de l’école ou sont scolarisés et intégrés les enfants, l’école maternelle Bugeaud et l’école primaire Guérin.
     
    Par ailleurs, 9 adultes demandeurs d’asile et un enfant de 4 ans n’ont toujours pas d’autres refuge que le couloir de l’AFTAM pour y passer la nuit.
     
    Enfin, jeudi 14 juin vient à terme la prise en charge de plus d’une centaine de demandeurs d’asile sur le bassin brestois.
     
    L’État prétend qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses. L’État a pourtant obligation de loger ces personnes qui ont fui leur pays. Face à ce déni de droit, face à cette atteinte à la dignité humaine, nous vous proposons de nous rassembler  mardi 12 juin, à 16h45 place Guérin, pour retrouver parents, élèves, et enseignants autour des familles.