Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UMP - Page 2

  • Fortuné Pellicano : sa famille politique c'est l'UMP !

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficit

    Outre le plus que libéral directeur de la CCI Michel Gourtay sur la liste des municipales du socialiste François Cuillandre, c'est aussi la présence de l'ex-RPR ex-UMP Fortuné Pellicano (sous les couleurs du PRG qu'il a récemment rejoint), qui provoque les gorges chaudes dans le landerneau brestois.

    Elu brestois « de droite » depuis 1995, Fortuné Pellicano a multiplié les mandats, d'abord sous les couleurs du RPR puis de l'UMP dont il fut le chef de file pour la 3ème circonscription du Finistère (Brest-Rural).

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitDébut 2007, Fortuné Pellicano n'avait pas manqué de mots pour louanger l'annonce de la candidature à la Présidentielle de son mentor Nicolas Sarkozy. Moment que Fortuné Pellicano avait attendu « avec impatience [...]. Un grand moment d’émotion et de partage. Un moment magique comme on n’en vit que trop rarement dans la vie politique » et dont il n'avait pas manqué à l'époque de préciser qu'il avait « activement » participé à la création du comité de soutien brestois.

    En juin 2007, Fortuné Pellicano rendait publique sa déclaration de candidat à la candidature UMP pour les élections municipales de 2008 à Brest et s'affichait comme la personne étant « en capacité de pouvoir rassembler le plus largement possible dans sa propre famille politique » et aussi « être apte et en situation de faire l’Union avec tous nos partenaires traditionnels de la droite et du centre ».

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitEn novembre 2007, Fortuné Pellicano fut exclu de l'UMP pour, selon les instances nationales de ce mouvement politique, « avoir organisé des tentatives de déstabilisation de la campagne législative de la députée sortante UMP Marguerite Lamour », et, en vue de « considérations personnelles... […] ….avoir tenté d’organiser un scrutin sur la troisième circonscription, concernant les municipales de 2008, le 5 mai 2007, soit la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle. ».

    Fortuné Pellicano et l'équipe de François Cuillandre
    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficitSuite à son exclusion de l'UMP, Fortuné Pellicano présenta alors sa propre liste « de droite » à l'élection municipale de 2008. A propos du bilan de la première mandature du socialiste François Cuillandre et de sa majorité, Fortuné Pellicano s'exprimait sans équivoque en 2008 dans sa propagande électorale : « La majorité socialiste n'a pas su régler les problèmes des Brestois, ni même les écouter ! François Cuillandre n'a pas réussi à engager Brest vers l'avenir, ni même imaginer le Brest que nous voulons aujourd'hui comme demain ! … » …ce qui ne l'empêcha pas d'être le meilleur soutien au maire socialiste François Cuillandre les six années suivantes en tant qu'élu de l'opposition « de droite » (sic) !

    Croire que ce fervent promoteur de la vidéosurveillance et d'une police municipale ait changé soudainement d'idéologie tient d'un royal foutage de gueule. Même ses nouveaux partenaires politiques et colistiers de la liste Cuillandre n'y croient pas une seconde. On serait plus dans le vrai de considérer aujourd'hui que cela soit le PS brestois et ses partenaires qui aient changés de logiciel ! La lutte des places cela rapproche dans les renoncements des un.e.s et des autres.

    brest,fortuné pellicano,françois cuillandre,élections,municipales,ump,sarkosy,politique,rpr,ps,parti socialiste,laurent prunier,julie le goïc,conseil municipal,eelv,pcf,bnc,prg,udb,fêtes maritimes,déficit

    Fortuné Pellicano en rade de transparence
    Lors de la campagne des municipales de 2008 à Brest, Fortuné Pellicano, la main sur le cœur, s'engageait sur la transparence qu'il souhaitait renforcer. « Chaque brestois doit savoir comment est dépensé l'argent public ». Fort de cet engagement, on peut se demander alors pourquoi Fortuné Pellicano n'a pas soutenu lors du dernier Conseil municipal (vendredi 11 janvier 2014) son ex-camarade UMP Laurent Prunier qui a interpellé le maire de Brest sur le bilan financier des « Tonnerres de Brest 2012 ». Bilan financier qui se fait désirer. L'interpellation de Laurent Prunier est restée sans réponse de la part de la majorité actuelle. Manifestation événementielle dont la municipalité sortante ne semble pas chaude pour communiquer à la population sur son déficit, ceci plus d'un an et demi après qu'elle ait eu lieu ! Que les membres de la liste patchwork de François Cuillandre aux prochaines municipales à Brest voudraient faire savoir aux brestois et aux brestoises qu'ils les considèrent comme des imbéciles, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement.

  • Ayraulthon

    Sur une idée originale de Cécile Dufflot, comique gouvernementale.

    Toi aussi  à Noël, offre une jolie boîte de jeu à Monsieur A. afin qu'il puisse rêver en miniature à son « grand projet à lui qu'il a » avec ses copains de Loire-Atlantique sans emmerder les salamandres du bocage de Notre-Dame-des-Landes.

    Ayraulthon.jpg

    « Monsieur A., même si tu n'as pas un gros aéroport à toi que tu as, on t'aimera quand même... » dixit Madame D. désormais très attachée à son maroquin ministériel à elle qu'elle a aux côtés de Monsieur A. 
    Madame D. qui, les pieds sur terre, n'a jamais rêvé d'être une hôtesse de l'air...


    Discours Cécile DUFLOT - Notre Dame des Landes  -Juillet 2011

  • Sainte Bernadette priez pour nous

    Le 19 septembre dernier, Bernadette Malgorn, la tête de liste et bout en train de « la droite  sans étiquette » brestoise inaugurait boulevard Montaigne son local de campagne en vue des municipales de 2014. Sportivement, je n'hésites pas à relayer la captation vidéo réalisée à cette occasion. Vidéo qui a du mal à trouver son public sur internet. Un vrai festival des quatre saisons à elle toute seule.

    On passe sur l'intro et les remerciements aux apôtres Vincent, François Paul... et les autres. Du grand cinéma malgré le jeu un peu guindé de l'actrice principale qui ne semble pas savoir sont texte sur le bout des lèvres. On a même droit aux applaudissements des figurant.e.s. Petite note culturelle en passant avec une référence au philosophe Michel de Montaigne et ses essais. Rien à voir avec le rugby.

    bernadette_malgorn.jpg« N'ayons pas peurrrrrrrrr...! » dit t-elle. Peur de quoi ? D'aller à la rencontre des brestois.e.s dans des dangereux endroits comme « des lieux de travail, des entreprises, usines, bureaux, des espaces publics... ». Assures-toi Bernadette préalablement que tous ces endroits soient « vidéofliqués ». Pour le centre ville et le trajet du tramway, Cuillandre a déjà fait le boulot. Pour te dire Bernatette, les brestois sont déjà pucés. Korrigo, c'est rigolo ! Le marronnier sécuritaire électoral, du coup, cela risque vite de faire réchauffé.

    Bernadette Malgorn sur les traces du Général de Gaulle. J'avoue c'est osé. Le « Ras-sem-ble-ment ». Petit clin d'œil « populaire » à l'adresse de l'UMP locale. Laurent pour l'adresse, c'est boulevard Montaigne … Tu as noté. Je passe sur le prêche électoral... A la fin la cité du Ponant « rayonne ». Comme avec tout le monde, quoâ.

    J'avoue Bernadette je suis déçu par ta modestie. Tu nous l'a joué un peu trop « tatie gâteau » genre « j'suis sympa, allons faire un flipper et boire une bière ensemble ». A la cool quoi. Un peu trop à la cool. Du coup, tu as oublié dans ton discours d'évoquer que tu avais été en 2010 tête de liste en Bretagne aux régionales sous les couleurs de l'UMP. Ta proximité avec Nicolas Sarkosy serait t-elle honteuse aujourd'hui ? Référence désormais pas très « vendable » comme on dit dans les milieux des affaires ? Et ton passage à la Préfecture de la région Bretagne, zappé lui aussi ? Tu y avais laissé pourtant quelques traces et gagné un sobriquet « Bernie la matraque ». Va comprendre pourquoi. Les gens sont méchants.

    Trans Off 2005 - Emeutes de Rennes + Free Party - JT France2

    A lire aussi :

    - Municipales à Brest : les bisbilles toujours d'actualité du côté des droites dures

  • A Bruxelles, le lobby des pro veut faire la loi (sur l’eau) !!!!

    Communiqué de presse de l'ACIPA et CéDpa

    Acipa_CeDpa.jpgNous revenons de Bruxelles avec un sentiment mitigé ; nous pourrions être satisfaits d’avoir entendu la commission européenne dire qu’une procédure d’infraction était en cours depuis 2009 contre la France pour non respect de la directive sur les évaluations environnementales et que le cas de NDL entrait dans ce cadre. Le « saucissonnage » des procédures permet en effet d’éviter de montrer les effets cumulés sur l’environnement des investissements connexes (routes, tram-train, zones d’activités etc.).

    Cependant nous regrettons que la commission semble croire sur parole l’État français quand il assure qu’il respectera la loi sur l’eau, à sa manière sans doute. Nous regrettons qu’elle n’ait pas voulu statuer à ce stade sur de possibles infractions sur les autres directives environnementales, et qu’elle reporte son jugement final à l’analyse des décisions à venir (arrêté loi sur l’eau et déplacement des espèces protégées).

    En tout état de cause, nous avons eu confirmation que les études complémentaires, auxquelles on nous demandait de participer « en toute transparence » étaient déjà faites et que la concertation proposée en préfecture n’était qu’un simulacre.

    Au moment où la nouvelle conférence environnementale doit démarrer, nous attendons de la rencontre promise avec le Ministre de l’Écologie des réponses claires sur les décisions qu’il entend prendre dans les semaines à venir.

    Les pro-aéroport vont bien évidemment crier victoire et affirmer que tous les feux sont au vert. Ils auraient tort de vouloir revenir sur le terrain pour démarrer les travaux rapidement et déplacer les espèces protégées car le projet reste sous la surveillance rapprochée de la commission européenne, et la partie juridique n’est pas terminée. Surtout, la mobilisation populaire continue et continuera jusqu’à ce que la raison et le droit l’emportent et que le projet soit enfin abandonné.

    Contacts presse :
    Françoise Verchère (CéDpa) : 06 73 37 67 76
    Julien Durand (ACIPA) :  06 33 51 01 25

    S'informer, se mobiliser :

    - Les arguments CONTRE le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Coordination des opposants au projet d'aéroport

    "Désintox : Notre-Dame-des-Landes ou les bobards du PS"
    Dans un dépliant de 4 pages, l'ACIPA démonte un à un les bobards du Parti Socialiste...

    - « Examen de l'analyse Coûts/Bénéfices de l'aéroport du Grand Ouest - Comparaison avec des améliorations sur Nantes Atlantique » - Etude du cabinet d'études européen indépendant  CE-Delft  réalisée à la demande du collectif d’élus opposés au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes (CEDPA). CE-Delft a passé au crible l’analyse globale de l’enquête d’utilité publique datée de 2006.

    - 10 questions et 10 réponses dans Nantes Passion ou quand le « magazine de l’information municipale » désinforme ses lecteurs - par Louisette Guibert et Bertrand Vrain, conseillers municipaux de Nantes, Les Alternatifs.

    - Les occupant-E-s de la ZAD (Zone à Défendre)

    - Collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes

    - Paroles de campagne Notre Dame des Landes

    - ACIPA (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes)

    - CéDpa : Collectif d’élus Doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

  • Le Télégramme voit les municipales en bleu et rose

    Un petit débat du bout du comptoir pour ouvrir la semaine ? J'ai la curiosité  en ce moment d'aller jeter régulièrement un oeil (le gauche) sur la page duTélégramme consacrée aux municipales en Bretagne.

    Municipales-2014-le_telegramme.jpgCette fois ci, mon regard n'a pas été attiré par tel ou tel titre d'article mais par le changement de logo pour illustrer la page de la rubrique en question. Surtout par le choix des couleurs utilisées : Un bleu "UMP" et un rose "PS". Voudrait t-on l'air de rien nous faire croire insidieusement que l'enjeu des municipales consisterait à choisir entre l'UMP et le PS ? Bipolarisation médiatique qu'on voudrait nous imposer encore une fois? Je vous en laisse juge. On me dira sûrement et à juste titre que c'est la reprise des couleurs de la charte graphique du journal breton. Dont acte. Coïncidence  pourtant malheureuse pour annoncer une page d'une rubrique consacrée aux élections. A voir le mal partout... En tout cas, j'aimais mieux la première illustration utilisée qui était plus... institutionnelle.

    Brest Municipales 2014J'avoue, perso je n'avais pas été non plus neutre en choisissant les couleurs du logo de la page FACEBOOK que je consacre aux municipales de 2014 à Brest. Du rouge et du vert. Pour un gauchiste écolo, je ne pouvais pas faire autrement. Mais bon je ne suis pas journaliste et je n'ai pas cette contrainte de la neutralité rédactionnelle.