Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brest - Page 2

  • Maintien et optimisation de l’aéroport de Nantes-Atlantique : Une alternative crédible au projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes

    Les Amis du Monde Diplomatique et l'association ATTAC avaient invité début février 2016 l'Atelier Citoyen à venir présenter le fruit de leur travail à la faculté Victor Ségalen de Brest.

    Françoise Verchère, Julien Durand et Franco Fedele ont présenté la conférence.

    "Maintien et optimisation de l’aéroport de Nantes-Atlantique : Une alternative crédible au projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes".

    Françoise Verchère a participé à l’Atelier Citoyen, co-président du Cédpa ( Collectif des élu-es doutant de la pertinence du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes). Ancienne maire de Bouguenais, commune où est situé, en grande partie l’aéroport Nantes-Atlantique et ancienne conseillère générale du 44, vice-présidente à l’environnement.

    Julien Durand, ACIPA (Association citoyenne Intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes)  Paysan à la retraite.

    Franco Fedele, architecte et co-animateur de l'Atelier Citoyen.

    brest,atelier citoyen,notre-dame-des-landes,nantes-atlantique,ceddpa?acipa,optimisastion,conférence,amis du monde diplomatique,attac

    brest,atelier citoyen,notre-dame-des-landes,nantes-atlantique,ceddpa?acipa,optimisastion,conférence,amis du monde diplomatique,attacLancé en décembre 2014 et ouvert à tous, l’Atelier Citoyen travaille sur le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Il a publié en 2015 un grand nombre de ses travaux sur les thèmes suivants : l’aérogare, la piste, la circulation et les trajectoires aériennes, l’économie et les emplois, la finance, le bruit, les transports en commun, l’urbanisme.

    Les recherches de l’Atelier Citoyen ont permis de découvrir de nombreuses « vérités qui dérangent » car Nantes-Atlantique avait jusqu’à présent été très peu et très mal étudié.

    Le travail de l’Atelier Citoyen n’est pas terminé, mais d’ores et déjà, son bilan est à la fois enthousiasmant et désespérant.

    Bilan désespérant, car les recherches menées ont montré les nombreuses manipulations qui tentent de programmer l’obsolescence de cet aéroport. Alors que la France vient d’adopter une loi contre le « délit d’obsolescence programmée », la stratégie des porteurs du projet de Notre-Dame-des-Landes consiste visiblement à laisser l’aéroport existant se congestionner, devenir inadapté, pour imposer à des Nantais manipulés la pseudonécessité d’un nouvel équipement.

    Bilan aussi enthousiasmant car les travaux débouchent sur de nombreuses solutions qui montrent que l’aéroport de Nantes-Atlantique peut être maintenu et amélioré !

    Les sept cahiers et leurs fiches de synthèse des différents groupe de travail de l'Atelier Citoyen sont consultables sur internet :www.ateliercitoyen.org

     Lire aussi :

    ACIPA : Arguments contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes- Fiche thématiques.

    - "La fabrication d'un mensonge d'Etat" par Françoise Verchère - janvier 2016

    - Comprendre la place des territoires dans un conflit d’aménagement : le cas du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes – Conférence à Brest de Loïc Avry, géographe, chercheur associé, Université de Rennes 2 et Jacques Lescoat, association des géographes de Bretagne - 20 février 2013.

  • « Bretagne en Luttes ! » ne cautionne pas à Brest l'utilisation des machines à voter opaques et invérifiables

    logo_Bretagne_en_luttes.jpg

    Courrier adressé à monsieur Luc Moal directeur du Service élections de la ville de Brest en réponse à l'invitation adressée aux listes candidates aux Régionales 2015 pour assister à la configuration des machines à voter.

    Monsieur Luc Moal est aussi trésorier adjoint de l’Association des Villes pour le Vote Électronique (AVVE).

    Elections régionales 2015 - Configuration des machines à voter.

    Brest, le 30 novembre 2015

    Monsieur Moal,

    Les machines à voter imposées à Brest sont opaques et invérifiables. Elles ne permettent aucun contrôle des différentes étapes du déroulement du scrutin par les électeurs ni par les assesseurs. 

    machine-VE.jpgElles ne peuvent garantir à l'électeur brestois que son "vote électronique" soit bien été crédité au compte de voix du candidat de son choix. Rien ne peut par conséquent garantir une totale sincérité de ce scrutin des Régionales organisé à Brest. 

    Nous ne manquons pas de vous rappeler que qu'en cas de problème lors du scrutin, les machines à voter acquises par la Ville de Brest ne permettent toujours pas un recomptage des voix en cas de contestation à la fin du scrutin au regard du caractère immatériel de vos "bulletins électroniques". Ce n'est donc pas les assesseurs présents dans les bureaux de vote lors des deux tours des Régionales 2015 qui pourront apporter une garantie sur la fiabilité des machines à voter NEDAP utilisées à Brest.

    La configuration des machines à voter sous le regard des représentants des listes n'apporte aucune assurance de la sécurité de ces matériels de vote ni de la fiabilité du programme utilisé lors du scrutin. A ce jour, l'accès au code source du programme informatique s'avère toujours impossible. 

    Vous comprendrez aisément Monsieur Moal que les membres brestois de la liste "Bretagne en luttes / Breizh a stourm" ne souhaitent pas cautionner tout processus donnant aux électeurs l'illusion d'un pseudo contrôle maîtrisé. Nous n'assisterons donc à la configuration des machines à voter de la Ville de Brest.

    Nous vous alertons que dans la circonscription régionale Bretagne les électeurs sont de fait confrontés à deux modes de vote différents les 6 et 13 décembre prochains sans possibilité de choix. Configuration de rupture d'égalité entre électeurs en terme de choix de mode de vote pouvant être interprétée comme inconstitutionnelle. Nous vous invitons à interpeller le Ministère de l'Intérieur sur cette question pour prévenir à l'avenir tout contentieux électoral (Présidentielles, Législatives sur Brest-rural...).

    Veuillez agréer Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.

     Pour la liste Bretagne en Luttes,

    Charlotte BLEUNVEN (Tête de liste de la section Finistère)
    Christian PERROT

    Pétition pour le maintien du vote papier

    Aller plus loin :

    - Vote électronique et rupture d'égalité : Le gouvernement interpellé

    Vote électronique : la rupture d'égalité entre les électeurs s'invite au débat.
    Par Chris Perrot - octobre 2014

    Déclaration de M. Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, sur une proposition de loi organique relative au vote par voie électronique des Français résidant à l'étranger, à l'Assemblée nationale le 9 octobre 2014.

    Machines à voter, vote électronique : vers des recours pour perte de confiance et rupture d’égalité ?
    Par Gilles J. Guglielmi - 20 avril 2007

    - Au feu les pompiers (constitutionnels) ! - A propos du vote électronique.
    Par Gilles J. Guglielmi -  29 mars 2007

    Vote électronique, énième reniement numérique de la présidence Hollande.
    Par Thierry Noisette - Znet.fr - 29 décembre 2014

    Vote électronique en Allemagne : sévére désaveu pour NEDAP
    Par Chris PERROT - 10 mars 2009

    - Utilisation des machines à voter en France entre 2004 et 2012
    Par Enguehard, Chantal / Observatoire du Vote, 30 juillet 2013

    Départementales 2015 

    A Orange, pas le droit de voter "nul"...

    Et aussi... :

    Machines à voter : A quand le moratoire demandé en 2007 par le Parti Socialiste ?
    Communiqué de presse des Alternatifs - 7 février 2013

    Abandon du vote électronique lors des scrutins électoraux : le PS se fait attendre !
    Alternatifs de Bretagne - 4 juin 2013

    Lettre ouverte des Alternatifs à l’attention du Bureau National du Parti Socialiste et de son candidat à l’élection présidentielle de 2012 - 03 décembre 2011

    Le Parti socialiste demande un moratoire sur l’utilisation des machines à voter lors des élections présidentielles et législatives. - Communiqué de presse du Bureau National du Parti Socialiste - 27 mars 2007

    un moratoire concernant le vote électronique déjà demandé en 2005 par les sections internet du Parti Socialiste français et du SPD allemenand !

    Vote électronique : recul démocratique à Brest ! 
    Par Chris Perrot - 24 février 2004

    Ordinateurs-de-vote.org
    Citoyens et informaticiens pour un vote vérifié par l'électeur

    Ethique citoyenne
    L'éthique, l'autre dimension du pacte social

    Pétition pour le maintien du vote papier

    A lire :

    - « La controverse des machines à voter en France », Par Chantal Engar
    Mémoire de Master 2 de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales soutenu le 14 septembre 2011.

    - « Introduction à l'analyse de chimères technologiques, le cas du vote électronique », Editions du CNRS, Cahiers Droit, Sciences & Technologies, n°3, (2010), p:261-278.

    A voir :

    Interview de Chantal Enguehard, maître de conférence
    au Laboratoire Informatique de Nantes Atlantique (LINA)


    voteelec par Numerama - 2012

    MACHINES A VOTER – FRAUDE POSSIBLE par aidcm


    Fraudes et Machines à voter trucables par rikiai

     

     
  • 100 % d'énergies renouvelables, une ambition pour la Bretagne

    logo_Bretagne_en_luttes.jpg

    Régionales 2015 en Bretagne

    Réponse de la liste « Bretagne en luttes » au questionnaire du Collectif GASPARE (Garantir l'Avenir Solidaire Par l'Autonomie Régionale Énergétique)

    « Nos convictions écologiques et démocratiques ne sont pas des « points de détail » pouvant être bradés contre des strapontins. »

    « Nous soutiendront les projets locaux et maîtrisés à la place des grands projets inutiles imposés dévastateurs pour l'environnement. »

    La Bretagne est forte de potentiels en terme d'énergies renouvelables (éolien, énergies marines, photovoltaïque, biomasse,...) pouvant être des créateurs massifs d'emplois qui, alliés à une politique de réduction massive de la consommation électrique peuvent largement suffire aux besoins électriques des bretons. Nous possédons en Bretagne tous les avantages pour mettre en place un autre modèle énergétique non dépendant des énergies fossiles.

    La Bretagne doit s'affranchir d'un centralisme décisionnel d'un autre temps.

    La Région Bretagne doit promouvoir des projets en lien avec l'identité des pays et doit soutenir les initiatives portées par les habitants au regard des singularités des territoires bretons. C'est pourquoi Bretagne en luttes mobilisera les moyens nécessaires pour soutenir les énergies renouvelables.

    Nous nous engageons à créer une véritable politique d’économies d’énergie en déplaçant les fonds publics imputés à la création de la centrale à gaz au développement des énergies renouvelables.

    Nous soutiendrons les initiatives de la Bretagne d’ores et déjà de qualité pour l’essor renforcé des énergies marines renouvelables (EMR), notamment en développant la création de trois parcs éoliens marins.

    Nous ne pouvons plus imaginer renforcer la production et l’autonomie énergétique du pays sans valoriser l’exceptionnel potentiel naturel de notre région (marées , forêts, vents, courants marins,…) au lieu de soutenir des projets qui contribuent à la production de gaz à effet de serrre et au désastre climatique en cours (centrale à gaz de Landivisiau, aéroport de Notre-Dame-des-Landes).

    Lire la suite

  • Région Bretagne, pour une autre politique d'aménagement

    Elections régionales 2015

    logo_Bretagne_en_luttes.jpg
    Communiqué de presse de la liste "Bretagne en luttes"

    logo_NDDL.pngCentrale à gaz de Landivisiau, projets miniers en centre Bretagne, extraction de sable en baie de Lannion, méthaniseur en sud finistère, projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ce sont autant de projets d'aménagement ou d'exploitation de ressources naturelles imposés pouvant avoir des incidences irréversibles sur l'environnement et/ou le réchauffement climatique. Projets dont la finalité se résume souvent à n'être réalisés qu'au profit financier de certains opérateurs économiques privés.

    douar_didoull.jpgIl faut mettre un terme aux simulacres de démocratie qui accompagnent encore aujourd'hui ces projets imposés. Nous appelons au niveau de l'Etat à une révision des procédures d'enquête publique. La Région Bretagne doit désormais s'afficher exemplaire comme terre d'expérimentation en terme de démocratie participative. 

    Pour un autre modèle énergétique en Bretagne
    Logo-autocollant-collectif-GASPARE.jpgLa nouvelle assemblée de Bretagne devra poser un moratoire sur les différents projets d'aménagerment contestés dont elle est le maître d'oeuvre. A ce titre il nous apparaît primordial et urgent de réactualiser les données du Pacte électrique breton d’après les dernières données institutionnelles disponibles. Demande légitimement réitérée par les associations et les collectifs opposés à la construction d'une centrale à gaz à cycle combiné à Landivisiau dans le Finistère. Toutes les alternatives à ce projet dispendieux et inutile doivent être prises en considération. La Bretagne est forte de potentiels en terme d'énergies renouvelables pouvant être des créateurs massifs d'emplois qui, alliés à une politique de réduction massive de la consommation électrique, peuvent largement suffire aux besoins électriques des bretons. Nous possédons en Bretagne tous les avantages pour mettre en place un autre modèle énergétique non dépendant des énergies fossiles. Mettons nous à l'ouvrage !

    Les candidat.e.s de la listes « Bretagne en luttes » seront présent.e.s le samedi 14 novembre à Landivisiau pour soutenir les citoyens, associations et collectifs mobilisés contre l'imposition de projets inutiles imposés en région Bretagne. Nous réaffirmons que nos convictions écologiques et démocratiques ne sont pas des « points de détail » pouvant être bradés contre des strapontins.

  • Manifestation antifa à Brest - Droit de réponse adressé au site internet d'extrême droite Breizatao.com

    brest,manifestation,anti racisme,antifa,joël roma,fn,adsav,cnt,philippe lottiaux,avignon.

    Le 10 octobre 2015 s'est déroulé à Brest une manifestation à l'appel des mouvements d'extrême droite ADSAV et Résistance Républicaine. Sous couvert de vouloir dénoncer les propos contreversés de l'imam Rachid Abou Houdeyfa,  les fascistes bretons étaient venus à Brest déverser leur litanie haineuse et xénophobe récurrente d'extrême droite. Aux abords du rassemblement de l'extrême droite bretonne se tenait une contre manifestation à l'intitiative des antifascistes brestois. Les deux rassemblements étant séparés par un dispositif policier conséquent.

    Ayant été présent « à visage découvert » (sic) dans le cortège des antifas brestois, j'ai été surpris de me voir mentionner dans la publication d'extrême droite Breizatao.com. Dans la prose rédactionnelle fantaisiste en question transpire entre les lignes l'amertume d'un ancien camarade brestois de l'ex mouvement troskyste LCR passé au Front National.

    Ci dessous le texte du droit de réponse que j'ai transmis au directeur de la rédaction de Breizatao.com.

    Bonjour,

    Votre "fiche de renseignement" pleine d'amertume semble avoir été alimentée par Joël Roma ex militant de la LCR et de Brest à Gauche Autrement venu ensuite grossir les rangs du FHaine. Exercice de style haineux pour faire oublier ses anciens engagements anti racistes? En tout cas c'est ce même ex-camarade qui m'avait "jovialement et amicalement" salué lors des dernières législatives de 2012 à Brest dans les locaux d'une radio brestoise. Malgré son glissement idéologique, j'avais gardé un minimum de respect à cet ancien camarade militant en souvenir de nos échanges passés. Comme quoi on peut se tromper sur la nature humaine. Pour mettre à jour votre fiche de police haineusement puérile et malgré mon côté "peu mature" (sic) et "influençable" (sic) etc... je tiens à vous préciser que la formation politique "marxiste et pseudo-écologiste Les Alternatifs" a été dissoute en mars 2015. Quand on veut faire du pseudo journalisme on se donne les moyens de vérifier ses informations. Faut t-il avoir un minimum d'intelligence et d'honnêteté pour le faire. 

    Pour l'anecdote à vocation journalistique, avez-vous retrouvé votre camarade fasciste doté d'un "intellect hautement supérieur et "influençable" qui s'était trompé de cortège et qui était venu renforcer les rangs du cortège de la CNT? Pour la confidence, une autre de mes anciennes connaissances professionnelles "influençable" a aussi rejoint le FHaine. Il s'agit de Philippe Lottiaux (ex militant RPR UMP) et ex fantaisiste imitateur avec qui j'avais collaboré il y a quelques années à la Ville de Paris. 

    Moralité, une fiche de renseignement, on la rédige correctement ou on s'abstient. Cela évite d'écrire des conneries. La prochaine fois que vous aurez envie de me citer, adressez-moi en amont votre papier. Je me ferai une joie immense à vous proposer gracieusement mes corrections avant publication.